Anah - Ma Prime Rénov

ESPACE PARTICULIERS, Aides financières, Anah - Ma Prime Rénov

MA PRIME RENOV’  

Qui peut en bénéficier ?  

Les propriétaires occupants modestes et très modestes d’après les critères de revenus suivants :  

pour leur résidence principale située en France métropolitaine et en Outre-mer. Le logement doit être construit depuis plus de 2 ans.  

Pour quels travaux ?     Comment solliciter cette prime ?  

1.Demandez plusieurs devis à des professionnels RGE.  

2. Choississez votre professionnel (nous vous conseillons de vous faire accompagner par un conseiller FAIRE).  

3. Créez un compte sur le site MaPrimeRenov’ et déposez votre demande (pièces ou informations nécessaires : état civil et date de naissance des membres du foyer, dernier avis d’impôt sur le revenu, adresse mail, devis d’un professionnel RGE, montant des autres aides et subventions que vous percevez pour ces travaux).  

4. Vous recevez un accusé de réception par mail.  

5. Vous pouvez alors lancer la réalisation des travaux.  

6. Dès la fin des travaux, vous devrez transmettre la facture du solde via votre compte en ligne.  

7. L’aide vous sera versée dans les meilleurs délais.  

Cette prime est cumulable  

▶ Il est possible d’obtenir plusieurs primes MaPrimeRénov’pour un même logement mais pour des travaux différents dans la limite de 20 000 € par logement sur 5 ans.  

▶ Pour les mêmes travaux, MaPrimeRénov’ est cumulable avec les aides versées par les fournisseurs d’énergie (CEE), avec les aides d’Action Logement et avec les aides des collectivités locales.  

▶ Vous pouvez bénéficier d’une TVA à 5,5 % sur le coût du matériel et de la main d’œuvre pour les travaux bénéficiant de MaPrimeRénov’ et les travaux indissociablement liés.  

▶ MaPrimeRénov’ n’est pas cumulable avec les autres aides de l’Anah, ni avec le CITE.  

Si plusieurs aides sont mobilisées pour financer des travaux, le montant de MaPrimeRénov’ sera écrêté de façon à ce que :

▶ le montant cumulé de MaPrimeRénov’, des aides des fournisseurs d’énergie (CEE), des aides d’Action Logement et des aides versées par la Commission de régulation de l’énergie en Outre-mer, ne dépasse pas 90 % de la dépense éligible pour les ménages aux revenus très modestes, 75 % pour les ménages aux revenus modestes ;  

▶ le montant cumulé de MaPrimeRénov’ et de toutes les aides publiques et privées perçues de dépasse pas 100 % de la dépense éligible. De plus, la dépense éligible est plafonnée (voir tableau au dessus).

En partenariat avec:
Logo du Sicoval Logo de l'Ademe Logo de la région Midi-Pyrénées